Prise en charge des opportunités créé par le Cloud

Prise en charge des opportunités créé par le Cloud

by -
0 353

Quels sont les défis et les opportunités qui peuvent être gérés par l'entreprise grâce à l'adoption de SQL 2016? Enquête de Nick Booth

L’ère du cloud nous offre de nouveaux outils qui créent un potentiel pour construire de nouveaux modèles d’affaires et perturbent les anciennes habitudes. Ce développement est autant source d’opportunités que de menaces.

La base de données, comme son nom l’indique, servira de base à toutes ces initiatives numériques. Les créateurs de bases de données dans l’ère du cloud sont donc confrontés à un certain nombre de défis, comme le maintien de la sécurité et de l’intégrité. Par la même occasion, les changements apportent de nouvelles opportunités d’affaires. Alors, quelles sont-elles et comment Microsoft SQL Server 2016 pourrait-il être le meilleur outil pour relever ces nouveaux défis ?

Édition

De nombreuses entreprises se développent dans de nouveaux secteurs d’activités en forte croissance et au sein desquels la base clients connaît une expansion rapide. Le secteur de l’édition illustre bien cette tendance puisque les nouvelles publications de modèles numériques se développent rapidement. Par exemple, dans les deux ans qui ont suivi son lancement, le webzine féminin BabyzBody a réussi à attirer 470 000 abonnés sur un marché déjà bondé. La vitesse de développement des nouveaux systèmes ne peut pas être prédite.

Recherche en entreprise

La recherche en entreprise est une autre technologie en croissance qui devient critique pour les entreprises car l’information au sein des entreprises n’est pas toujours facilement accessible. Les employés des entreprises mondiales sont de plus en plus mobiles et les informations qu’ils détiennent sont plus disparates. Il existe un risque que les cadres hautement rémunérés dupliquent leurs efforts car le personnel de Londres, par exemple, n’est pas forcément conscient que la recherche qu’il est sur le point d’engager a déjà été menée par les homologues de Boston.

Les moteurs de recherche spécialisés peuvent analyser des dizaines de millions de serveurs (internes et externes) pour trouver les renseignements nécessaires. Cela crée un grand nombre de statistiques, de graphiques et de comparaisons sur les différentes tendances du marché. Ces moteurs de recherche sont souvent intégrés à des sites de médias sociaux tels que Facebook et LinkedIn. En effet, de nombreux moteurs de recherche alimenteront un certain nombre d’autres applications et seront intégrés à de nombreux tableaux de bord.

Dans ces situations, les entreprises ont besoin d’une base de données qui répondra à toutes les éventualités, quelles qu’elles soient. Les consultants considèrent comme primordiales les qualités relatives à l’évolutivité, la flexibilité et la fiabilité. La taille de la base de données doit donc être en mesure d’augmenter sans perdre son intégrité de sorte que, quelle que soit la taille et la diversité de celle-ci, il y ait toujours une seule version de la vérité et un temps de réponse rapide. Cela signifie qu’au fur et à mesure que le volume d’informations augmente, une quantité proportionnelle de ressources informatiques (telles que la puissance de traitement, la mémoire, le stockage et la mise en réseau) peut être répartie sur le système.

Comme la recherche en entreprise permet d’économiser de l’argent et du temps, elle devient essentielle et les bases de données en support subissent une croissance furieuse et imprévisible. Comme elle devient plus populaire, le nombre d’utilisateurs augmente aussi et le nombre de connexions passe de dix mille à un million en une seule journée. Au fur et à mesure que la popularité d’un nouveau système se propage, les gens deviennent rapidement dépendants et se sentent impuissants lorsque le système plante. Dans ce cas, le temps d’arrêt est un désastre. La continuité des opérations est donc un besoin très important.

Science des données

Dans tous les cas ci-dessus, la croissance explosive potentielle de l’information est un événement imprévisible qui doit être pris en compte. Selon l’IDC, 90 % des données totales actuelles dans le monde ont été créées au cours des trois dernières années. Entre-temps, le stockage du disque dur a énormément augmenté. Le premier disque dur d’IBM avait une capacité maximale de 5 Mo, alors qu’un disque dur moderne peut stocker 3 To. Cela représente une augmentation de 62 914 000 %. Dans ces circonstances, les données se multipliant en termes de volume et de variété, le besoin de la science des données représente à la fois un défi et une opportunité.

Finance et TCO

Qu’il s’agisse d’une entreprise en démarrage ou d’un nouveau projet au sein d’une entreprise, la limitation du coût total de possession (TCO) est un élément toujours plus important. Cela fait de SQL Server 2016 une option indéniable en tant que base de données, car les utilisateurs sont capables de personnaliser les solutions en fonction de leurs besoins spécifiques.

L’un des critères importants pour choisir SQL Server 2016 est la qualité de sa documentation technique. C’est une base importante qui est souvent négligée dans la ruée vers la construction de systèmes, mais c’est une considération dont l’importance est généralement appréciée à long terme. L’historique de Microsoft dans la fourniture d’un bon support technique est une chose que de nombreuses entreprises doivent apprécier lorsque les projets évoluent et que les complications arrivent.

Parmi les principaux points forts de SQL Server 2016 figurent son adaptabilité globale aux applications Web exigeantes, son support du Système d’information géographique (SIG) et son intégration avec un langage de programmation comme Perl.

Diversité technique

Les entreprises peuvent créer une infrastructure de recherche qui utilise SQL 2016 pour normaliser instantanément les données, car il se nourrit rapidement de plusieurs sources. L’une des forces de ce système est sa capacité à transformer une quantité massive de données non structurées en données structurées qui peuvent être stockées, comprises et recherchées par les utilisateurs.

Un autre défi est de trouver un système qui puisse se fondre parmi les avantages des systèmes open source. Il serait idéal d’utiliser, par exemple, la plate-forme de recherche open source Apache Solr comme front-end, qui utiliserait ses fonctionnalités NoSQL et transférerait ces données dans SQL Server 2016. L’évolutivité et la fiabilité nécessaires sont obtenues en utilisant SQL 2016 dans le cloud, en collaboration avec un fournisseur de services cloud.

Les entreprises peuvent utiliser les performances de Microsoft SQL Server 2016 et le service R intégré pour fournir des analyses avancées cent fois plus rapidement qu’auparavant. Le secret est

une technique de parallélisation et un nouveau système amélioré de gestion de la mémoire qui permettent d’obtenir des résultats vraiment plus rapides sur n’importe quelle plate-forme.

L’une des améliorations créées dans le système est que les analystes n’ont plus à déplacer des données hors de la base de données afin de les étudier. Cela réduit considérablement le temps d’attente et apporte des aperçus plus immédiats. Dans un essai de Microsoft Dynamics AX, une solution ERP en ligne à l’échelle du cloud, un spécialiste des données a effectué des requêtes sur un index columnstore non cluster sur des tables transactionnelles. L’implication de Microsoft SQL Server 2016 a réduit les temps d’agrégation de plusieurs heures à quelques secondes.

Conformité

Pendant ce temps, l’hybridation de l’informatique d’entreprise se poursuit. Certaines applications commerciales – en particulier lorsque la souveraineté, la sécurité et la conformité des données sont essentielles – sont mieux servies par les systèmes sur site. D’autre part, la souplesse qu’offre le cloud facilite le travail pour les systèmes où les attentes et les coûts sont variables et qui ont besoin d’un système pour accueillir des changements instantanés, à la hausse et à la baisse. La diversité des différentes plates-formes informatiques apporte encore plus de diversité au paysage informatique moderne.

Afin de faire face à la diversité technique, SQL Server 2016 dispose d’outils pour prendre en charge l’analyse multiplateforme. Polybase permet à l’utilisateur d’exécuter des requêtes sur des données externes dans le stockage Hadoop ou Azure blob. Il peut pousser le calcul vers Hadoop le cas échéant, de sorte que votre application analytique puisse joindre et intégrer des données en provenance de grands magasins de données avec ses propres données dans son « magasin relationnel ». Les services Microsoft R, intégrés à SQL Server, peuvent également fonctionner sur plusieurs distributions Hadoop. Puisqu’il est intégré au service cloud de Microsoft, Azure HDInsight, il apporte à l’utilisateur une vraie liberté de choix et la libération qui accompagne un standard dans le développement du code analytique. Le système permet également aux utilisateurs de développer un code analytique à l’aide de R Tools for Visual Studio.

L’immunité du système contre les catastrophes peut être renforcée grâce à une nouvelle fonctionnalité dans SQL Server 2016 qui offre un groupe de disponibilité Always-On sur site et Microsoft Azure pour fournir une haute disponibilité. Il fournit également une récupération après sinistre pour l’entreposage de données.

En permettant aux entreprises de décharger des requêtes vers des réplicas secondaires, le système peut également réaliser d’énormes améliorations en termes de performances. Un des premiers utilisateurs du système a affirmé avoir bénéficié d’une amélioration de la vitesse dix fois supérieure sur certains de ses processus d’extraction. « SQL Server 2016 dans un environnement de cloud hybride avec Azure réduit vraiment toute la logistique de gestion des grands ensembles de données », explique Richard Sawicky, directeur des données chez RealtyTrac.

FinTech

La technologie financière est un autre utilisateur vorace de bases de données car les services bancaires et financiers sont transformés par la technologie numérique et de nombreux processus anciens sont réinventés.

Saxo Bank, par exemple, est un nom émergent du commerce mondial en ligne. Il dit que SQL Server 2016 augmentera ses performances en analysant beaucoup plus vite, modifiant ainsi la façon dont

les données sont analysées. Le système permet à la banque d’utiliser un columnstore amélioré sur un tableau plus large de tables, ce qui permet de rechercher plus de champs à la fois. L’utilisation d’index columnstore crée d’importantes économies de stockage, réduisant la quantité d’espace disque nécessaire pour les tables à un cinquième de l’exigence initiale. « Nous avons vu les requêtes s’exécuter deux fois plus vite avec une performance de requête dix fois supérieure après l’adoption de columnstore », explique Francesco L’Erario, architecte d’entrepôt de données de Saxo Bank.

Ressources humaines

À mesure que le provisionnement de services devient plus complexe, la gestion sous-jacente doit être affinée pour être aussi simple que possible. Cela signifie intégrer des processus de sorte qu’il y ait aussi peu de pièces mobiles que possible.

Les départements des ressources humaines, effectuent des recherches toujours plus compliquées lorsqu’ils recherchent des talents, mais ils ont toujours besoin de résultats rapides. L’analyse opérationnelle en temps réel de SQL Server 2016 leur permettra d’exécuter des requêtes analytiques à partir de la même source de données. Ainsi, les requêtes sont exécutées dix fois plus rapidement et n’ont pratiquement aucun impact sur la charge de travail opérationnelle. La clé est d’avoir une base de données analytique avec une source de données unique, mais qui puisse être mise à jour automatiquement par SQL Server.

Sécurité Comme indiqué dans l’un des documents associés, le piratage et le vol sont une préoccupation majeure. Sur ce point, Microsoft SQL Server bénéficie déjà d’un historique assez respectable en termes de sécurité. L’Institut national des normes et de la technologie (NIST), un organisme gouvernemental qui surveille les vulnérabilités de sécurité par technologie, fournisseur et produit, a classé SQL Server comme le système de base de données ayant la plus faible vulnérabilité parmi toutes les principales plateformes. SQL Server 2016 a désormais renforcé davantage sa sécurité.

Always Encrypted aide à protéger les données au repos et en mémoire, Transparent Data Encryption crypte toutes les données utilisateur maintenant avec une faible surcharge de performance et Dynamic Data Masking (DDM) et Row Level Security (RLS) permettent aux développeurs de construire des applications qui restreignent l’accès et protègent les données.

Gestion

Les entreprises doivent conserver des possibilités en termes de budget et de capacité, mais les futurs choix techniques sont difficiles à prévoir. Ces éléments inspirent la conception des bases de données comme SQL Server 2016 puisque les concepteurs ont cherché à créer une plate-forme avec des options pour répondre à la plupart des éventualités. Lorsque les entreprises ont besoin d’élaborer leurs propres applications de support, elles s’appuient sur la méthode la plus populaire pour le faire avec le soutien de JSON. Sa Stretch Database réduit les coûts de stockage tout en gardant les données disponibles pour les requêtes dans Azure. La capacité d’intégration de données comprend également SQL Server Integration Services (SSIS), Data Quality Services (DQS) et Master Data Services (MDS). L’ensemble est livré avec des fonctionnalités d’entrepôt de données étroitement intégrées avec l’analyse et l’apprentissage automatique par R. Il y a aussi un moteur de Business Intelligence avec des modèles tabulaires et multidimensionnels.

Analyste de marché, le groupe Gartner a identifié SQL Server 2016 comme « bénéficiant d’une vision plus futuriste et bénéficiant d’une bonne capacité d’exécution au sein des plus grands » dans sa fameuse analyse Magic Quadrant du secteur du système de gestion de base de données (SGBD).

La façon dont les entreprises organisent leurs ressources informatiques – telles que leurs moteurs de traitement, leur mémoire, leur stockage et leur mise en réseau – est constamment modifiée par l’évolution de l’industrie du cloud. En attendant, les volumes, la variété et la vitesse des changements dans la charge de travail de données créent des défis importants. Il est logique de se positionner pour profiter pleinement des opportunités, si vous utilisez les meilleurs outils possibles pour le travail. Selon des experts indépendants, la meilleure plate-forme de forage pour puiser dans ces réserves précieuses est SQL Server 2016.

I am the Group Chief Marketing Officer at Crayon. My team are focused on driving enhanced lead generation campaigns and nurturing for our sales organisations across multiple geographies though the utilisation and coordination of all online and offline communication channels. We are driving increased brand awareness in the business's core competency areas of Software Asset Management (SAM), cloud and volume licensing solutions and associated consultancy services. I have over 20 years of senior business leadership experience within direct marketing/direct sales and mass distribution businesses, in both the B2B and B2C markets serving on the boards of both private and public multinational corporations.